Accueillant familial / Accueillante familiale thérapeutique (H/F)

CDI Contrat à durée indéterminée MONTLUCON

Le service de psychiatrie infanto-juvénile du CH de Montluçon-Néris les Bains (03) recherche un(e) assistant(e) familial(e) pour son unité d’accueil familial thérapeutique (accueil thérapeutique intermittent pouvant s’étendre sur du permanent).

L’assistant(e) familial(e) doit IMPERATIVEMENT être titulaire d’un agrément délivré par le Président du Conseil Départemental. La formation des 240 heures doit être réalisée en préalable de la signature du contrat de travail (domicile maximum 30kms autour du CH).

L’activité de l’assistant(e) familial(e) s’insère dans l’unité d’Accueil Familial Thérapeutique du CH. C’est une unité d’hospitalisation placée sous la responsabilité médicale du médecin pédopsychiatre référent et la responsabilité administrative du Directeur du CH. Cette unité assure la prise en charge de mineurs et sur dérogation de jeunes majeurs âgés de moins de 21 ans, souffrant de troubles psychiques, susceptibles de retirer bénéfice d’un placement thérapeutique dans un milieu familial substitutif stable et favorisant notamment le développement des capacités relationnelles et d’autonomie.

Le travail de collaboration s’établit entre les différents membres de l’équipe constituée du médecin référent, du cadre de santé, de l’assistante sociale et des assistants familiaux en collaboration avec les parents ou représentants légaux de l’enfant.

Le rôle de l’assistant(e) familial(e) est :
– d’assurer la permanence relationnelle, l’attention, les soins et la responsabilité éducative au quotidien de l’enfant, de l’adolescent ou du jeune majeur séparé de ses parents
– de favoriser son intégration dans la famille d’accueil en fonction de son âge et ses besoins, de veiller à ce qu’il y trouve sa place
– de proposer à l’enfant des jeux, loisirs et activités adaptés à son âge, ses centres d’intérêt et ceci en toute sécurité.

Avec les autres membres de l’équipe de soins, son rôle est :
– d’aider l’enfant ou le jeune majeur à grandir, à trouver ou retrouver un équilibre et aller vers l’autonomie
– de l’accompagner dans ses relations avec sa propre famille
– de participer aux rencontres et réunions de synthèse avec l’ensemble de l’équipe soignante.