drops of water falling on the surface

 

Les tarifs Eau et assainissement évoluent en 2021
Montluçon Communauté assure directement ou indirectement sur son territoire la production et la distribution de l'eau potable, ainsi que la collecte et le traitement des eaux usées. Elle intervient actuellement pour le secteur de l'eau sur cinq communes, et pour celui de l'assainissement sur dix neuf communes.
Une évolution de 2,5% des tarifs de l'eau et de l'assainissement 2021, soumise au vote des élus lors du Conseil communautaire du 21 décembre 2020, est nécessaire afin de financer les dépenses courantes et celles nécessaires au renouvellement patrimonial ayant pour objectif de maintenir de manière durable la qualité des services aux abonnés.


Quels sont les tarifs concernés par cette évolution ?
Les tarifs relatifs à la consommation au m³ incluant l'abonnement en eau potable et en eau industrielle, et la redevance au m³ incluant l'abonnement en assainissement, sont concernés par cette évolution.
Cette modification tarifaire représente pour un foyer de quatre personnes consommant 120 m³, une augmentation de 14€ par an, soit environ 1€ par mois ; en tenant compte des périodes de relève, l’augmentation constatée en 2021 représentera selon les différents quartiers du territoire de 3€ à 9€ par an.
Les autres tarifs (création de branchements eau et assainissement, contrôle de conformité, matières de curage...) sont maintenus à l'identique. Ces prestations actuellement équilibrées financièrement consistent principalement en des frais de gestion, et ne sont pas soumises aux mêmes évolutions des coûts d’énergie ou de matières premières (réactifs, matériels…).
Le « prix de l’eau », correspond au coût des services nécessaires afin qu’elle parvienne au robinet du consommateur, saine et potable, 24 heures sur 24 : la capter, la potabiliser, la transporter jusqu’au robinet. Il s’agit ensuite d’assurer la collecte et la dépollution de l’eau utilisée afin de la restituer dans une qualité conforme avec la préservation du milieu naturel.


Pourquoi une évolution des tarifs en 2021?
Les tarifs de l'eau et de l'assainissement sont définis de manière à atteindre un double objectif, financer d’une part les dépenses courantes (énergie, réactifs, matériels, masse salariale…), et d’autre part celles nécessaires au renouvellement patrimonial afin de maintenir durablement la qualité des services.
L'objectif de Montluçon Communauté relatif aux dépenses de fonctionnement est de maîtriser les impacts liés à l'inflation ou à l'augmentation des tarifs de l'énergie et des matières premières. Des efforts importants ont déjà été par réalisés via l'extension du périmètre d'intervention, la réduction de la masse salariale, la maîtrise des consommations d'énergie et de réactifs, du rendement de réseau...
Concernant les dépenses d'investissement, la collectivité a pour finalité de financer les opérations de renouvellement du patrimoine afin d'assurer sur le long terme la pérennité des installations (réseaux, réservoirs, stations d'épuration...).
En l’état actuel, les estimations 2021 du patrimoine hors eaux pluviales urbaines, sont supérieures à 175 M€ HT pour l’eau potable (dont 350 km de réseau - coût de renouvellement de l’ordre de 300 k€ à 600 k€ le km en fonction du nombre de branchements), et supérieures à 240 M€ HT pour l’assainissement (dont 550 km de réseau - coût de renouvellement de l’ordre de 400 k€ à 800 k€ le km en fonction du nombre de branchements).


Quelles sont les orientations en 2021?
En complément des missions d’exploitation assurées quotidiennement par l'ensemble des agents de la Direction Eau et Assainissement, Montluçon Communauté a prévu un programme de travaux en eau potable et en assainissement pour l’année 2021 sur le territoire de l’agglomération.

 

Dans le domaine de l’eau potable :

• Renouvellement de réseaux pour un montant de 600 000 €, notamment rue Saint-Just/Saint-Simon, route de Lavault-Sainte-Anne, rue des Œillets ;
• Modernisation de la télégestion (gestion à distance 24/24) sur 15 sites de stockage pour un coût de 150 000 € ;
• Installation de pré-localisateurs, équipements destinés à la recherche de fuites sur le réseau de distribution pour la somme de 200 000 €.

Dans le domaine de l’assainissement :

• Réalisation du schéma directeur sur les communes de Quinssaines et de Saint-Victor pour un montant de 100 000 € : étude permettant de réaliser un état des lieux de l'ensemble des équipements (réseaux, stations,...) des communes pour déterminer les actions correctives à mener et programmer les investissements ;
• Réhabilitation de la station d'épuration de la Prade à Quinssaines pour un coût de 700 000 € ;
• Réhabilitation de la station d'épuration du Bourg à Saint-Victor pour la somme de 800 000 €.

En parallèle, un nouveau logiciel de facturation est en cours de déploiement. Cet outil proposera aux abonnés un espace personnel en ligne pour faciliter leurs démarches au quotidien. Dès début 2021, les abonnés auront également la possibilité de se mensualiser à la demande pour mieux maîtriser leur budget destiné à l’eau et l’assainissement.
Depuis 2020, Montluçon Communauté procède à deux campagnes annuelles de relève des compteurs d'eau afin de détecter d’éventuelles fuites, et alerter au plus vite sur les risques de surconsommations. Cette mesure mise en place dans l’intérêt des abonnés permet ainsi d’améliorer le suivi de leurs consommations.
Chaque année, un programme pédagogique en direction des scolaires est également mis en œuvre par la collectivité, et permet de sensibiliser les élèves sur les bons gestes à adopter pour préserver les ressources, et réduite la facture de leurs parents.


Adopter les bons gestes pour réduire sa consommation et sa facture
Attention aux fuites d’eau
De manière générale, les Français surveillent peu leur consommation, considérant cette ressource inépuisable dans leur pays. Pourtant, une chasse d'eau qui fuit représente 220 m3 d’eau gaspillée, et près de 900 euros par an. Un goutte à goutte d’eau au robinet peut représenter ¼ de la consommation d’eau annuelle normale, 35 m3 et 140 euros par an qui s’écoulent dans la nature.

La salle de bain en quelques chiffres
Un bain nécessite entre 150 et 200 litres d'eau, et une douche sans couper l'eau, environ 60 litres. Tandis qu’une douche courte, en coupant l'eau lorsqu’on se savonne, consomme environ 25 litres. En se rinçant les dents avec un verre d’eau, on peut économiser 320 litres d’eau par an. Un robinet ouvert débite environ 12 litres d’eau par minute.
Quelques astuces à la maison
Pour la chasse d'eau : il suffit de glisser dans le réservoir une bouteille d'eau fermée, et remplie de sable. L'équivalent du volume de la bouteille sera économisé chaque fois que la chasse d'eau sera tirée.
Pour la vaisselle : le lave-vaisselle nécessite 15 litres d'eau, soit deux à trois fois moins que la vaisselle à la main, à condition de l’utiliser uniquement lorsqu’il est plein. L’astuce pour réduire la consommation d’eau pour la vaisselle faite à la main, est de se servir de deux récipients d'eau, un premier pour laver la vaisselle et un second pour la rincer.
Pour les plantes : sélectionner des plantes peu gourmandes en eau, et récupérer l'eau de pluie pour l'arrosage.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris

Montluçon Communauté

Cité administrative, 1 rue des Conches
03100 MONTLUÇON
04 70 02 55 00
Ouvert du lundi au vendredi
de 8h15 à 17h
Envoyez-nous un email

@Tout droit réservé Montluçon Communauté 2019-2020